Cet article de Vincent Champain, expert en numérique industriel est particulièrement intéressant car il donne de nombreux exemples concrets de l’intérêt de la numérisation. Au delà des exemples nombreux et très détaillés il faut observer la classification utilisée.
Ainsi, l’auteur évoque les objectifs de ces innovations :

  • rendre les machines plus efficaces
  • rendre les opérateurs plus efficaces (opérateur augmenté)
  • rendre l’interface homme machine plus efficace
  • rendre l’articulation des étapes d’un processus de fabrication plus efficace
  • rendre la maintenance et les services associés plus efficaces.

L’efficacité semble être la seule motivation !
L’efficacité est aussi un moyen de justifier l’investissement nécessaire de ces solutions dans un monde où chaque sous compte. Mais faut-il être uniquement efficace ? N’y a-t-il pas d’autres raisons tout aussi importantes ? Dans toutes les activités de SODI, la sécurité est primordiale. SODI est confronté aux risques des sites industriels, aux risques des sociétés travaillant simultanément au même endroit, aux risques liés à ses propres prestations.
Ainsi, certains sites utilisent des produits dangereux (explosifs, corrosifs, toxiques,…). Quand un société extérieure travaillent sur une plateforme au-dessus de nos opérateurs, des moyens de prévention contre la chute d’objet sont à déployer.
Enfin, la Très Haute Pression est une technique efficace mais qui reste dangereuse et nécessite des précautions. C’est pourquoi, une application pour la gestion des habilitations et des contrôles réglementaires est née dans le seul but de s’assurer de la conformité du matériel et de la mise à jour des formations du personnel. Cette solution évite les erreurs et facilite l’autocontrôle avec un seul objectif : zéro accident. Ce logiciel a un coût de développement et un coût de fonctionnement mais il ne permet pas d’augmenter notre production pour compenser son financement.

Seule la sécurité compte !